Actualités

COPIL du Programme de Renouvellement Urbain d’Intérêt Régional (PRIR) d’Ivry-sur-Seine

 
 
COPIL du Programme de Renouvellement Urbain d’Intérêt Régional (PRIR)  d’Ivry-sur-Seine

Laurent Prévost, Préfet du Val-de-Marne, a co-piloté mercredi 3 avril 2019 au comité de pilotage pour le Programme de Renouvellement Urbain d’Intérêt Régional (PRIR) d’Ivry-sur-Seine, rassemblant l’ensemble des partenaires régionaux et validant le projet de convention partenariale. Cet accord marque le début de la phase opérationnelle de ce projet, symbolisée par la démolition prochaine de la barre Gagarine. C’est aussi le premier des 4 projets ANRU d’intérêt régional retenus pour le Val-de-Marne à entrer ainsi en phase opérationnelle.

À cette occasion, le préfet du Val-de-Marne a encouragé les communes de l’EPT12 à poursuivre leur engagement pour la mixité sociale, notamment à travers la construction de logements sociaux qu’il souhaite faciliter de manière équilibrée sur le territoire comme par des orientations partagées en matière d’attribution de logements, sujet que portera la future  Conférence Intercommunale du Logement (CIL) en cours de mise en place

Dans le cadre de ce PRIR, a été validée la démolition de la barre Gagarine, comportant 376 logements sociaux et un premier programme de construction comportant 45 logements sociaux a été identifié pour un démarrage dès juillet 2019. L’ANRU participera également au financement des aménagements d’espaces publics ainsi qu’à la construction des équipements publics, nombreux sur la ZAC.

Ce projet intervient dans le cadre du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) en Ile-de-France, qui a pour objectif de diversifier l’offre de logement dans les quartiers ciblés, rééquilibrer la répartition de l’offre locative sociale sur les territoires, décloisonner ces quartiers pour les ouvrir sur le reste du tissu urbain et apporter une offre de services dans ces quartiers prioritaires. Il vise en effet à améliorer le cadre de vie dans ces quartiers prioritaires tout en tenant compte des enjeux de cohésion sociale et de leur développement économique.

L’État, pleinement impliqué dans le PRIR d’Ivry-sur-Seine

Le PRIR de la commune d’Ivry-sur-Seine a pu bénéficier, dans le cadre du second programme, d’un financement de l’État à hauteur de 7 millions d’euros au titre des subventions ANRU (soit le montant maximal de financement pour un PRIR), c’est-à-dire le montant maximal d’intervention sur ce type de projet.

Ce financement démontre l’implication de l’État et la confiance portée aux partenaires du projet, dont le coût global est estimé à 45 M€, ainsi que sa volonté d’appuyer ce projet dont la qualité a été unanimement reconnue et saluée.