Actualités

Le programme Habiter Mieux : un programme de lutte contre la précarité énergétique

 
 
Le programme Habiter Mieux : un programme de lutte contre la précarité énergétique

La précarité énergétique est communément définie comme la difficulté pour un foyer à payer ses factures en énergie (principalement en chauffage) pour son logement et à satisfaire ainsi un de ses besoins élémentaires.

La mission de lutte contre la précarité énergétique fait partie de la vocation traditionnelle d’aide à l’amélioration du logement de l’Anah. Elle a été renforcée par les conclusions du Grenelle de l’environnement. Les subventions versées s’adressent principalement à des publics en « précarité énergétique » pour lesquels les aides de droit commun et le système de crédit d’impôt (CITE, éco-PTZ...) ne suffisent pas à enclencher la décision de rénovation et nécessitant une réponse spécifique.

Les travaux concernés par ces aides peuvent recouvrir :

–        l’isolation thermique,

–        la réalisation ou la réfection de l’étanchéité des pièces humides,

–        l’installation du chauffage individuel et collectif,

–        etc.

Decouvrez notre portrait vidéo d'un agent de l'ANAH 94 !

En quelques années la part des dépenses d’énergie dans le logement a fortement augmenté et quelque 3 400 000 ménages consacrent plus de 10 % de leurs ressources à payer leurs factures d’énergie. Les personnes en précarité énergétique sont le plus souvent dans le parc privé et 62 % d’entre elles sont propriétaires (France entière). Ces ménages sont pour la plupart des ménages modestes, à faibles ressources, notamment en milieu rural et dans les petites agglomérations.

Il est estimé que pour au moins 10 % des cas, l’amélioration de la performance énergétique du logement constituerait un moyen décisif pour réduire les factures énergétiques et/ou permettre aux ménages de revenir à un niveau de confort thermique minimal.

L’objectif du programme Habiter Mieux est de lutter contre la précarité énergétique des propriétaires occupants les plus modestes ainsi que des locataires du parc privé (via des aides aux propriétaires occupants ou bailleurs, ou aux syndicats de copropriétaires de copropriétés en difficulté ou fragiles) par la réalisation de travaux de rénovation énergétique. Ce programme contribue donc aussi à réduire la consommation d’énergie.

En 2018, la délégation Anah du Val-de-Marne (DRIHL Val-de-Marne) a attribué 3 575 709 € d’aides sur le programme Habiter Mieux qui ont bénéficié à 631 logements en 2018, dont :

  • 242 logements propriétaires occupants
  • 17 logements propriétaires bailleurs
  • 372 logements en collectif (propriétaires occupants majoritairement) dans le cadre de 9 dossiers à l’immeuble, dont 310 sur 1 dossier « Habiter Mieux Copropriété » à Villiers-sur-Marne.

L’intervention de l’ANAH sur la rénovation énergétique de logements, action démarrée en 2013, est en progression forte dans le Val-de-Marne sur les trois dernières années.

La signature pour 2018 d’une convention de partenariat avec le Conseil Départemental du Val-de-Marne, a permis au Département de participer financièrement au programme « Habiter Mieux » en aidant les propriétaires occupants pour les travaux ainsi que pour l’ingénierie d’accompagnement (respectivement à hauteur de 400 € et 300 €).