Communiqués de presse

Communiqué - Insertion par l’Activité Economique : 7 nouvelles structures rejoignent le dispositif

 
 
Communiqué - Insertion par l’Activité Economique : 7 nouvelles structures rejoignent le dispositif

CABINET DU PRÉFET

BUREAU DE LA COMMUNICATION INTERMINISTÉRIELLE                                     Créteil, le 11 juillet 2018

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Insertion par l’Activité Economique : 7 nouvelles structures rejoignent le dispositif

 

 

Ce mercredi 11 juillet, le Préfet du Val-de-Marne, Laurent PREVOST, a présenté les avancées du dispositif d’Insertion par l’Activité Economique (IAE) pour l’année 2018. A cette occasion, 7 nouvelles structures ont été conventionnées portant à 41 le nombre des structures impliquées dans le département. L’intégration des 7 nouvelles structures permettra la création de 62 ETP et 71 postes de travail.

 

Un dispositif gagnant de retour vers l’emploi

 

Le dispositif IAE vise à lever les freins sociaux et les obstacles structurelsde personnes éloignées de l’emploi dans leur accès au marché du travail. Il suppose la signature d'un contrat de travail spécifique entre un demandeur d’emploi et une structure spécialisée en insertion sociale : ce contrat assure au bénéficiaire d’occuper de 4 à 24 mois un emploi rémunéré, assorti d’un accompagnement socioprofessionnel. Les structures d’accueil, choisies pour la qualité de leur activité, œuvrent dans des domaines à forte valeur sociale.

 

Dans le Val-de-Marne, près de 2000 salariés en insertion étaient en poste en 2017. A côté dessecteurs traditionnels du BTP Bâtiment et travaux publics et du transport-logistique (22% des heures travaillées), de nouveaux émergent comme le recyclage (17%) ou les services aux personnes (12%). 7 sorties de parcours sur 10 donnent lieu à un contrat de travail ou une entrée en formation, et près d’un bénéficiaire sur deux signe un CDI ou un CDD.

 

Une hausse des dotations de l’Etat pour le dispositif

 

L’État participe pleinement au fonctionnement des structures conventionnées au travers d’un système d’aides au financement. Cette année dans le Val-de-Marne, la dotation de l’État est en hausse de 7,3 % et s’élève à 6,9 millions d’euros. Cet engagement important s’inscrit dans une tendance au rééquilibrage des enveloppes entre les départements franciliens.

 

Dans le Val-de-Marne, les services de l’Etat ont par ailleurs travaillé dès le début d’année à une mutualisation des crédits alloués à l’IAE et aux contrats aidés. Cela a permis d’accroître le nombre de structures conventionnées et le taux d’accès des demandeurs d’emploi val-de-marnais à l’IAE (26% contre 41% en Ile-de-France). Cette hausse de la dotation a eu une implication immédiate : grâce à ces moyens supplémentaires, 7 nouvelles structures d’accueil ont renforcé l’offre existante, portant le nombre total des structures conventionnées à 41.

 

Sur le long terme, les perspectives rappelées par le Préfet visent trois objectifs : aller toujours plus loin pour mieux atteindre les publics visés, et particulièrement les femmes et les personnes en situation de handicap, diversifier l’offre d’activités afin de favoriser la diversité des parcours et enfin améliorer la couverture territoriale afin de faciliter l’accès à l’IAE pour l’ensemble des habitants du Val-de-Marne.