Tramway T9 : signature symbolique de la convention de financement

Lancement du 1er tunnelier à Champigny-sur-Marne

 
 
Lancement du 1er tunnelier à Champigny-sur-Marne

Le baptême et le lancement du premier tunnelier du Grand Paris Express a eu lieu samedi 03 février à Champigny-sur-Marne. L’énorme machine déjà, sous-terre, a reçu lors de cette soirée sa roue de coupe. Une opération qui a nécessité l’emploi de deux grues gigantesques pour treuiller les 130 tonnes de l’équipement.

Comme le veut la tradition, le tunnelier a été baptisé par un prénom féminin. Son nom : "Steffie-Orbival". Steffie, en référence à une collaboratrice d’Alliance, l’une des rares femmes au monde à occuper le poste de pilote de foreuse de parois soutennaires, et Orbival, clin d’œil à l’association val-de-marnaise qui soutient le projet du Grand Paris Express depuis des années.

Fabriqué dans l’usine Herrenknecht de Schwanau, en Allemagne, ce « train-usine », qui mesure plus de 100 mètres de long et 10 mètres de large, progressera au rythme de 12 mètres par jour. À terme, une trentaine de tunneliers creuseront les 170 km de métro souterrain. Un record en Europe. Une fois assemblé dans son puits de démarrage, situé à 20 mètres de profondeur, ce tunnelier commencera à creuser un premier tronçon de tunnel de 2200 mètres qui s'étendra jusqu'à l'ouvrage de débranchement de Villiers-sur-Marne.

La ligne 15 Sud sera la première du nouveau métro. Du long de ses 33 km, la ligne 15 Sud traversera 22 communes, de Pont de Sèvres à Noisy – Champs. Elle reliera 16 gares, dont 10 dans le Val-de-Marne, en 37 minutes. La ligne 15 sud facilitera également l’accessibilité aux grands équipements du département, comme l’Institut Gustave-Roussy à Villejuif, le Musée d’art contemporain MAC/VAL à Vitry-sur-Seine ou l’hôpital Henri-Mondor à Créteil.