Actualités

Signature du contrat de reconquête républicaine Bois l’Abbé et du dispositif Canavérois vigilants

 
 
Signature du contrat de reconquête républicaine Bois l’Abbé et du dispositif Canavérois vigilants

Le préfet du Val-de-Marne, Laurent PREVOST, participait jeudi 29 novembre 2018 à la signature du contrat de reconquête républicaine du quartier du Bois l’Abbé – Mordacs, ainsi que du dispositif Canavérois vigilants de la ville de Chennevières-sur-Marne, avec le maire de la commune, Jean-Pierre BARNAUD.

Signature du contrat de reconquête républicaine

Le quartier du Bois l’Abbé – Mordacs, à la fois rattaché aux communes de Chennevières et de Champigny, fait partie des 15 premiers quartiers de reconquête républicaine de la Police de Sécurité du Quotidien en 2018. Le contrat signé ce jour permettra ainsi d’acter la coordination du déploiement de la Police de Sécurité du Quotidien (PSQ) dans le quartier et la mobilisation de l’ensemble des partenaires du territoire.

A ce titre, le quartier bénéficie notamment d’un renforcement de la mobilisation de la police nationale avec 20 fonctionnaires supplémentaires depuis le mois de septembre 2018, permettant la création d’une Brigade Territoriale de Contact (BTC) pleinement opérationnelle et totalement dédiée au quartier du Bois l’Abbé – Mordacs.

Ce contrat est également l'occasion de formaliser l'engagement non seulement des services de l'Etat mais également des partenaires du territoire au premier rang desquels la commune de Chennevières au service de la sécurité dans le quartier du Bois l'Abbé.

Le volet « prévention de la délinquance » mobilisé dans ce contrat permettra de poursuivre et de renforcer les partenariats avec les acteurs locaux pour proposer des actions de cohésion sociale, d'accompagnement des jeunes vers l'emploi et de développement urbain sur le quartier.

Le dispositif Canavérois vigilants

Le préfet du Val-de-Marne et le maire de Chennevières ont par ailleurs signé le contrat du dispositif Canavérois vigilants, visant à faire des citoyens de la commune des acteurs de leur sécurité. L’objectif de ce dispositif est à la fois de sensibiliser et de responsabiliser des citoyens volontaires autour de la sécurité et de la tranquillité de leur quartier.

Sous le contrôle des services de l’État et en lien étroit avec la police municipale, le dispositif permettra ainsi aux citoyens volontaires de devenir des référents sécurité dans leur quartier et de faire remonter aux autorités les situations anormales ou les problématiques de sécurité dans leurs quartiers.