Energies renouvelables : attention aux mauvaises surprises en cas de démarchage à domicile !

 
 

Qu’il s’agisse de panneaux photovoltaïques, d’éoliennes, de pompes à chaleur ou encore de chauffe-eau solaires individuels, les équipements qui permettent de réduire sa facture énergétique existent et fonctionnent ! Des crédits d’impôt permettent même de limiter le coût de l’investissement initial. Hélas, la qualité des installations n’est pas toujours au rendez-vous et les techniques de ventes frauduleuses sont fréquentes. Alors pour être certains de faire baisser votre impact environnemental ne baissez surtout pas… votre vigilance !

 

Que vous vouliez faire un geste pour la planète, économiser sur votre facture énergétique voire même gagner de l’argent en revendant votre propre énergie à EDF, les solutions ne manquent pas ! Ainsi, en fonction de votre besoin initial et surtout de votre budget, vous pourrez aussi bien faire l’acquisition, pour quelques centaines d’euros, d’un chauffe-eau solaire individuel, qu’investir dans une pompe à chaleur alimentée par un capteur photovoltaïque, autrement appelée « panneaux solaires ». Dans ce cas, l’addition pourra atteindre de 15 000€ à 35 000€ !

 

Heureusement, des aides sont prévues pour faire baisser la facture ! Les aides fiscales, tout d’abord, prendront la forme d’un crédit d’impôt calculé non seulement à partir de votre situation matrimoniale (célibataire, en couple…) mais aussi en fonction de l’installation choisie.  A noter que les crédits d’impôt peuvent être modifiés lors de l’examen du budget, chaque année. (renseignez-vous auprès de la Direction Départementale des Finances Publiques). En outre ces avantages fiscaux sont calculés sur les prix du matériel mais ne concernent pas le coût de la main d’œuvre pour l’installation. De plus, certaines collectivités territoriales mettent également la main au portefeuille en subventionnant, elles-aussi, une partie du matériel concerné. Economiser de l’argent est une chose, en gagner en est une autre : c’est justement ce qu’a prévu le législateur en rendant obligatoire, par EDF, le rachat, à tarif préférentiel mais dégressif, d’électricité injectée dans le réseau..

 

Seulement, s’il peut être pertinent de vouloir produire une partie de son énergie, encore faut-il ne pas en perdre inutilement ! En effet, la meilleure solution, pour réduire sa facture énergétique, consistera, bien souvent, en une meilleure isolation de votre habitation. Afin de connaître le niveau de déperdition énergétique de votre habitat, la réalisation d’un diagnostic de performance énergétique (DPE) pourra s’avérer être d’une grande aide. Ce diagnostic vous permettra, d’une part, de faire le bilan de votre consommation énergétique, d’autre part, de déterminer les points forts et les faiblesses de votre isolation et, enfin, de faire le point sur les solutions d’énergies « vertes » qui pourraient être installées chez vous.

 

Une fois la décision prise, il devient urgent… de ne surtout pas se presser ! En effet, qu’il s’agisse d’une éolienne ou d’une pompe à chaleur notamment, avant toute signature, prenez bien le temps de lire l’intégralité du contrat qui vous est proposé et surtout de comparer les différentes offres avec ce que propose la concurrence. De même, de nombreux démarcheurs proposent, en faisant du porte-à-porte, des solutions auxquelles vous n’aviez pas forcément réfléchi. Là encore, prenez bien le temps de la réflexion avant de vous engager pour un équipement qui, dans la plupart des cas, nécessitera la souscription d’un crédit à la consommation ! En cas de démarchage à domicile sachez que vous bénéficiez d’une faculté de rétractation à compter de la signature du contrat.

 

En cas de litige avec un démarcheur (absence du formulaire de rétractation, délai de rétraction non respecté, perception d’un montant avant l’expiration du délai de réflexion, absence d’offre préalable en cas d’achat à crédit, bon de commande imprécis ou non conforme, arguments qui s’avèrent mensongers…) n’hésitez pas à porter plainte auprès de la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPPDirection départementale de la protection des populations) du siège de l’entreprise. La DDPPDirection départementale de la protection des populations du Val-de-Marne effectue régulièrement des contrôles dans ce secteur à la suite des plaintes reçues. A titre d’exemple, il a été constaté, lors des contrôles, des cas de pratiques trompeuses, de pratiques agressives, d’infractions aux règles du démarchage ou du crédit ou encore des remises de bons de commande ne mentionnant aucune date de livraison ni aucune indication quant à la puissance de l’équipement installé ! Si bien qu’avant d’installer une centrale photovoltaïque ou une éolienne, assurez-vous toujours que l’on ne vous vende pas tout simplement… du vent !