Alertes sanitaires en alimentation

 
 

Alimentation :

Alertes sanitaires : Ce qu’il faut retenir

 Une alerte alimentaire correspond à deux types de situation : la mise en évidence d’une anomalie sur un produit, c’est-à-dire une non-conformité (germes, contaminants chimiques, anomalie visuelle, odeur anormale...) et l’apparition de malades.

 Les objectifs d’une alerte : faire cesser l’exposition du produit au consommateur (retirer le produit des rayons des magasins concernés) ; éviter la contamination d’autres produits (au sein de l’entreprise concernée) ; informer et protéger le consommateur qui a déjà acheté le produit.

 Les 3 acteurs qui interviennent : les professionnels  responsables de la qualité du produit ; les services de contrôle (les directions de la protection des populations - DDPP en liaison étroite avec les services de l'ARS: Agence Régionale de Santé ; et enfin le consommateur responsable également dans sa vie quotidienne (respect des bonnes pratiques d’hygiène, respect des dates limite de consommation pour les produits alimentaires préemballés, etc.).

 La Mission des urgences sanitaires (MUS) joue un rôle de chef d’orchestre national : La MUS coordonne les alertes sanitaires au niveau national en recevant des informations sur les non-conformités des produits et des signalements sur les cas humains.

 Le système d’alertes sanitaires est efficace :  des épisodes d’épidémie en France ont prouvé l’efficacité du système français (ex. syndrome hémolytique lié au steak haché dans le Nord de la France ).

Un correspondant local dans le Val de Marne: la DDPPDirection départementale de la protection des populations 94, tel: 01.45.13.92.30 ou par courriel : ddpp@val-de-marne.gouv.fr