Actualités

COVID-19 : Plan de déconfinement et organisation de la vie quotidienne

 
 
COVID-19 : Plan de déconfinement et organisation de la vie quotidienne

Depuis le début de l’épidémie de coronavirus, le Gouvernement s’est mobilisé pour garantir la sécurité sanitaire de tous les français. 

Le 11 mai marque le début d’un déconfinement progressif. Il se fera département par département en fonction de l’évolution de l’épidémie au niveau local selon trois facteurs :  

  • le taux de nouveaux cas dans la population sur une période de 7 jours 
  • les capacités hospitalières en réanimation 
  • le système local de tests et de détection des cas contacts 

Le 29 mai marque l'entrée en phase 2 de sortie de confinement.

En fonction de ces critères, les départements seront classés en zone verte (circulation limitée du virus) ou en zone orange (circulation élevée du virus). Ce classement déterminera le niveau de levée de confinement au niveau local.

 

Une nouvelle étape de la sortie de confinement s’ouvre à partir du 22 juin. 

La levée de confinement marque la reprise des activités.  Le virus est cependant encore présent, il est donc nécessaire de continuer de respecter les gestes barrières et la distanciation physique.

 Le Val de Marne est en zone verte à partir du 15 juin 2020.

Informations nationales →

 

Informations locales :

Tout le territoire - à l'exception de Mayotte et de la Guyane où le virus circule encore activement - passe dans la « zone verte ».

Santé

Pour les personnes à risque, il est possible de :

  • bénéficier d’une consultation “bilan et vigilance” prise en charge par la sécurité sociale à 100% ;
  • continuer à bénéficier du dispositif d’activité partielle, si le télétravail est impossible et pour préserver votre santé.

 Renforcement des capacités sanitaires et informations complémentaires : l'Agence Régionale de Santé en Île de France

Scolarité :

  • les lycées généraux et technologiques rouvrent uniquement pour les entretiens individuels avec les équipes pédagogiques pour le rattrapage du baccalauréat et pour l’orientation des élèves. Le port du masque est obligatoire ;
  • les lycéens de première n’auront pas à passer l’oral du baccalauréat de Français ; ce sont les notes du contrôle continu qui seront prises en compte ;
  • les lycéens professionnels sont accueillis pour assurer les certifications professionnelles et pour s'entretenir individuellement avec les équipes pédagogiques. 

A compter du 22 juin, la scolarité dans les écoles maternelles, élémentaires et les collèges redevient obligatoire. Les établissements accueilleront les élèves selon les règles de présence normale.

Plus d'informations : site du Rectorat

Travail :

S’agissant des conditions de travail en entreprise, le ministère du Travail et le ministère des Solidarités et de la Santé ont actualisé le protocole national  :

  • le télétravail n’est plus la norme mais il reste une solution à privilégier dans le cadre d’un retour progressif à une activité présentielle, y compris alternée, sauf pour les personnes fragiles. Par ailleurs, les travailleurs à risque de forme grave et les personnes partageant le domicile de personnes à risque de forme grave qui ne peuvent pas télé-travailler peuvent consulter leur médecin traitant ou leur médecin du travail pour se voir établir une déclaration d’interruption de travail [certificat d’isolement].

Commerces :

Les activités sont de nouveau possibles : cafés et restaurants, parcs et jardins, musées, monuments et zoos…, sont désormais ouverts.

Le virus est cependant encore présent, il est donc nécessaire de continuer de respecter les gestes barrières et la distanciation physique.

Les bars, cafés et restaurants sont ouverts, à condition de respecter les règles sanitaires suivantes :

○       port du masque obligatoire pour tout déplacement au sein de l’établissement (entrée, sortie, installation à table, paiement, toilettes) ;

○       réduction au maximum des déplacements dans l’établissement ;

○       pas de station debout : seules les places assises sont possibles ;

○       distance minimale de 1 mètre entre chaque table (sauf en cas de présence d’une paroi de séparation) ;

○       distance minimale de 1 mètre entre client et serveur (sauf dans le cas où est installée une paroi de séparation) ;

○       respect du sens de circulation établi pour éviter que les gens ne se croisent ;

○       10 personnes maximum par table ;

Les centres commerciaux sont ouverts. Le port du masque y est recommandé lorsque les mesures de distanciation ne peuvent être garanties, et un commerçant peut vous imposer le port du masque.

Transports en Île-de-France : arrêt du régime d’attestation, maintien du port du masque obligatoire

A la suite du passage de l’Île-de-France en zone verte annoncé par le président de la République et conformément à l’avis formulé par Valérie Pécresse, présidente d’Île-de-France Mobilités, le préfet de la région d’Île-de-France, préfet de Paris, Michel Cadot, a décidé de mettre fin au régime d’attestation dans les transports en commun à compter du 16 juin 2020. Le port du masque y demeure néanmoins obligatoire.

Le préfet de la région d’Île-de-France, préfet de paris, Michel Cadot, en appelle à la responsabilité collective afin d’éviter tout risque de nouveau départ de l’épidémie. Les employeurs sont donc encouragés à maintenir l’activité en télétravail lorsqu’ils le peuvent ainsi que  le régime d’arrivée en horaires décalés pour éviter une trop forte affluence dans les transports. Les usagers sont invités à respecter dans la mesure du possible les gestes barrière dans les transports.

Le port du masque demeure obligatoire dans les transports en commun. Le non-respect de cette obligation est passible d’une contravention de 135 euros.

> 150620 -Communiqué fin du régime d'attestation - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,30 Mb

Vie sociale et loisirs :

 Depuis le 2 juin, nous pouvons à nouveau circuler librement sur l’ensemble du territoire métropolitain.

Loisirs et culture

○       accéder aux plages, aux plans d’eau et aux lacs ; reprendre les activités nautiques et de plaisance - le préfet peut rendre obligatoire le port du masque  ;

○       accéder aux salles des fêtes et salles polyvalentes si elles sont aménagées (places assises fixes uniquement), sous la responsabilité d’un organisateur identifié, et portant un masque ;

○       vous rendre dans un casino - uniquement pour jouer aux machines à sous et en portant obligatoirement le masque ;

○       vous rendre dans les conservatoires pour la pratique individuelle et en petits groupes - le port du masque y est obligatoire sauf durant l’exercice de l’activité artistique ;

○       se rendre dans les salles de spectacles et de théâtre, musées, monuments, parcs zoologiques ;

Cérémonies

○       se marier ou assister à un mariage dans les mairies et lieux de culte ;

○       assister à une cérémonie funéraire ;

Vacances / établissements de soin :

○       se rendre dans les piscines et parcs de loisirs (masque obligatoire sauf durant la pratique sportive) ;

○       se rendre dans un hébergement touristique - villages vacances, maison familiales de vacances, auberges collectives, campings. Noter que les espaces collectifs de ces hébergements (piscines, salles, etc.) appliquent les règles génériques et le calendrier de réouverture applicables à ces espaces ;

○       se rendre dans un établissement thermal ;

Sport

○       se rendre dans les piscines, gymnases, salles de sport, parcs de loisirs (masque obligatoire sauf durant la pratique sportive) ;

○       si vous êtes un athlète de haut niveau ou sportif professionnel pratiquant un sport collectif ou de contact, vous pouvez reprendre votre entraînement et vous rendre dans les stades, arènes, hippodromes qui restent fermés au grand public.

Depuis le 15 juin 2020 dans votre département :

Il est autorisé :

    • de se déplacez à nouveau entre les pays européens ;
    • à partir du 1er juillet, vous pourrez vous rendre dans les Etats hors d’Europe où l’épidémie sera maîtrisée.

Depuis le 22 juin 2020 dans votre département :

Est de nouveau autorisé :

  • L’ouverture des cinémas, des centres de vacances, des casinos et salles de jeux, dans le respect de règles sanitaires strictes.
  • La reprise des activités de sports collectifs, avec des mesures de prévention adaptées aux différentes catégories d’activités concernées.
  • Les sports de combat resteront cependant interdits. Leur situation sera revue avant la rentrée de septembre.

Les mesures essentielles des protocoles sanitaires restent en vigueur

  • Respect des gestes barrières.
  • Port du masque obligatoire pour les personnes de plus de 11 ans dans la plupart des établissements recevant du public et dans les transports en communs.
  • Distanciation physique dans les cafés, les restaurants, les établissements recevant du public, ainsi que, dans toute la mesure du possible, dans les transports et à l’école.

A partir du 11 juillet, qui marquera la fin de l’état d’urgence sanitaire sur le territoire métropolitain :

  • Les croisières fluviales seront de nouveau autorisées ; en coordination avec nos partenaires européens, il pourra être décidé de reprendre les croisières en mer entre les ports européens, pour les navires dont la capacité ne dépasse pas une limite fixée par arrêté ministériel ;
  • Les stades et hippodromes seront ouverts au public, avec une jauge maximale de 5 000 personnes. Comme pour les salles de spectacle, les activités rassemblant plus de 1 500 personnes devront donner lieu à déclaration, afin que puissent être garanties le respect des précautions nécessaires ;
  • La jauge maximale de 5 000 personnes pour les grands évènements, les stades et les salles de spectacle est en principe en vigueur jusqu’au 1er septembre. Un nouvel examen de la situation épidémiologique nationale sera réalisé mi-juillet pour décider si un assouplissement est possible pour la deuxième partie du mois d’août.

Maintien des consignes d'interdiction pour :

○       se rendre ni dans les discothèques

Plan de sortie de confinement : 3ème phase


Le Gouvernement met en place l'application "StopCovid" qui s’inscrit dans le plan global de sortie de confinement dans le contexte de l’épidémie de Covid-19.

Les objectifs de cette application visent à :

  • vous protéger,
  • protéger les autres,
  • soutenir les efforts des soignants et du système de santé pour stopper au plus vite les chaînes de contamination et
  • éviter une deuxième vague de l’épidémie de Covid-19.

 Depuis le mardi 2 juin, l’application StopCovid est disponible au téléchargement sur l’Apple Store  et le Google Play .

Plus d'informations ↓


Dans tous les cas, le respect des gestes barrières et de la distanciation physique sont les conditions de la réussite de cette nouvelle phase de déconfinement.