Finances Locales

Dotation d'équipement des territoires ruraux en 2018

 
 

> Répartition DETR2018 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,09 Mb

Dotation d'équipement des territoires ruraux en 2018

Principes et modalités d’attribution

La Dotation d’Équipement des Territoires Ruraux (DETR) a été créée par l’article 179 de la loi n° 2010-1657 de finances pour 2011. Elle résulte de la fusion de la Dotation Globale d’Équipement (DGE) des communes et de la Dotation de Développement Rural (DDR).

En application de l’article L. 2334-33 du CGCT, les communes répondant à certaines conditions démographiques et de richesse fiscale peuvent ainsi bénéficier de la DETR.

Sont éligibles à cette dotation les communes remplissant les conditions suivantes :

  • celles dont la population n’excède pas 2 000 habitants dans les départements de métropole et 3 500 habitants dans les départements d’outre-mer ;
  • celles dont la population est supérieure à 2 000 habitants dans les départements de métropole (3 500 habitants dans les départements d’outre-mer) et n’excède pas 20 000 habitants dans les départements de métropole (35 000 habitants dans les départements d’outre-mer) et dont le potentiel financier par habitant est inférieur à 1,3 fois le potentiel financier par habitant moyen de l’ensemble des communes des départements de métropole et d’outre-mer dont la population est supérieure à 2 000 habitants et n’excède pas 20 000 habitants.

Concernant les critères de population, la population à prendre en compte est la population DGF, définie à l’article L. 2334-2 du code général des collectivités territoriales.

Sont aussi éligibles à la DETR les établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité propre remplissant toutes les conditions suivantes :

  • ceux disposant d’un territoire d’un seul tenant et dont la population est inférieure à 75 000 habitants ;
  • les EPCI à fiscalité propre disposant d’un territoire d’un seul tenant et qui ne comptent pas de commune membre de plus de 20 000 habitants, même si la population de l’EPCI est supérieure à 75 000 habitants.

Concernant les critères de population, la population à prendre en compte pour le nouveau dispositif est la population INSEE, c’est-à-dire celle définie à l’article R. 2151-1 du code général des collectivités territoriales.

Enfin, sont éligibles, à titre dérogatoire, les EPCI éligibles en 2010 à la DGE des communes ou à la DDR, les syndicats mixtes de moins de 60 000 habitants composés d’EPCI et de communes, les syndicats de communes de moins de 60 000 habitants et les communes nouvelles dont au moins une ancienne commune était éligible à la DETR ou dont la formation s’est faite par regroupement de toutes les communes d’un même EPCI.

La loi de finances précise que la DETR a pour objectif de financer la réalisation d’investissements ainsi que de projets dans le domaine économique, social, environnemental et touristique ou favorisant le développement ou le maintien des services publics en milieu rural.

Le montant de la DETR s’élève à 1,046 milliard d’euros an 2018, soit une augmentation de 50 millions d’euros par rapport à 2017. Une partie des crédits auparavant dédiés à la réserve parlementaire et à la réserve ministérielle ont en effet été transférés sur cette ligne.

Gestion de cette dotation dans le Val de Marne

En 2018, 12 communes sont éligibles.

Le montant de l’enveloppe attribuée au département du Val-de-Marne s’élève à 843 457 €.

Il revient au préfet du département de fixer la liste des opérations à subventionner en fonction des réalités du territoire. Le préfet a privilégié les dossiers relatifs aux opérations désignées comme prioritaires au niveau national en 2018.

Les catégories d’opérations prioritaires sont les suivantes :

1- Soutien aux espaces mutualisés de services au public et à la revitalisation des centres-bourgs

2- Soutien aux communes nouvelles

3- Rénovation thermique et transition énergétique

4- Accessibilité de tous les établissements publics recevant du public

5- Soutien de l’État aux opérations visant au financement des implantations de la gendarmerie en milieu rural

6- Soutien de l’État à l’installation d’espaces numériques destinés à l’accomplissement des démarches administratives

7- Soutien de l’État au dédoublement des classes de CP et de CEI situées en REP+ et en REP (priorité du gouvernement).

Le préfet a réparti l’enveloppe relative à la dotation d’équipement des territoires ruraux entre les collectivités du Val-de-Marne éligibles pour l’année 2018 selon le tableau ci-dessous.

Les parlementaires du département ont été destinataires de la liste des projets subventionnés dans le cadre de la DETR 2018.