Actualités

Arrêtons les violences

 
 
Arrêtons les violences

Les permanences pour les femmes victimes de violences conjugales sont ouvertes dans le Val-de-Marne.

Si elles se sentent en danger, les femmes peuvent quitter leur domicile avec leurs enfants à tout moment, et ce sans devoir disposer d’une attestation. Les policiers et les gendarmes ont été formés à ces situations d’urgence.

Rappel des dispositifs d’alerte et de secours :

En cas d’urgence et de danger immédiat disponibles tous les jours, 24h/24 :

 * Appeler le 17

 * Utiliser le 114 par SMS

- Pour un conseil, une orientation ou signaler un fait de violences :

unnamed

La crise sanitaire et le confinement avaient entrainé une modification des horaires d’ouverture de la plateforme téléphonique 3919.

Depuis le 25 mai dernier, celle-ci est revenue sur les horaires habituelles de fonctionnement, soit de 9h00 à 22h00 du lundi au vendredi et de 9h00 à 18h00 le week-end et jours fériés.  

Ces horaires prévaudront jusqu’à l’évolution vers le H24 à compter du 28 juin prochain. A ce titre, nous vous invitons à consulter le communiqué de presse de la ministre en charge de l’égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances en date du 25 mai dernier.  

- Signalement en ligne (anonyme et gratuit) sur Internet via la plateforme dédiée fonctionnant tous les jours sans exception, 24h/24 avec un tchat non traçable : https://arretonslesviolences.gouv.fr/

- France victimes : 116 006

Depuis le confinement, les personnes victimes ont également la possibilité de se signaler, à tout moment et sans attestation, auprès de leur pharmacien qui contactera les forces de l’ordre .

- Mise en place d’un partenariat avec Uber

- Prise en charge des femmes victimes de violences

- Hébergement d'urgence : le 115 pour une mise à l'abri avec vos enfants en cas d'urgence

Le Gouvernement a créé un kit de communication spécifique afin de rappeler les dispositifs en vigueur durant le confinement pour lutter contre les violences faites aux femmes.

> 20201120_DOSSIER-DE-PRESSE - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,30 Mb

Pas besoin d’attestation pour quitter votre domicile à tout moment en cas d'urgence.

   

LUTTE CONTRE LA PROSTITUTION

le document relatif à la vaccination des personnes en situation de grande précarité (accessible sur le SharePoint DFE ), dont les personnes en situation de prostitution, afin qu’elles puissent bénéficier des dispositions prises dans les territoires.

Ce document peut être transmis aux associations locales afin qu’elles s’adressent aux autorités compétentes (DREETS dans les préfectures ou ARSAgence Régionale de Santé).

   

ACCÉLÉRATION DE LA MISE A DISPOSITION DE PROTECTIONS HYGIÉNIQUES À DESTINATION DES COLLÉGIENNESET DES LYCÉENNES.

Dans le prolongement des mesures déjà prises par le Gouvernement et après une première expérimentation menée en 2020 auprès de collégiennes et lycéennes de l’académie de Lille, Élisabeth Moreno, ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, renforce le combat mené pour l’accès de toutes les jeunes filles aux protections hygiéniques en poursuivant le déploiement d’expérimentations dans cinq nouveaux départements : les Alpes-Maritimes, les Ardennes, les Landes, la Réunion et la Seine-Saint-Denis.

Un numéro national pour la prise en charge des auteurs de violences conjugales pour mieux protéger les victimes : permanence téléphonique pour les auteurs de violences conjugales et familiales : 08 019 019 11

affiche auteurs l-20200704-JPEG-1

Création des centres de prise en charge des auteurs de violences

Le 27 octobre également, un autre communiqué soulignait qu’à l’issue du Grenelle des violences conjugales lancé en septembre 2019, le Gouvernement a acté la mise en place de centres de prise en charge des auteurs de violences conjugales (CPCA) afin de favoriser la prévention du passage à l’acte et de la récidive. Le ministère indique que 16 centres de prise en charge des auteurs de violences conjugales ont été créés en 2020 .

 Grenelle des violences conjugales

Création de 12 nouveaux centres de prise en charge des auteurs de violences
conjugales en 2021

Liste des 12 nouveaux CPCA :

- Auvergne Rhône-Alpes : SCJE Rhône                                                     
- Bourgogne Franche-Comté : ADEFO/ALTHEA
- Bretagne : EILAN Citoyens et Justice                                                      
- Corse : CORSAVEM
- Île-de-France : Groupe SOS Solidarités / ALCV
- Normandie : ACJM
- Nouvelle-Aquitaine : AJIR
- Nouvelle- Aquitaine : CPCA Aquitaine
- Occitanie : UCRM
- Pays de la Loire : ADAES 44
- Guadeloupe : SCJE
- Mayotte : Mlézi Maoré

Capture

> CP - CPCA - juin 2021 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,65 Mb