Communiqués de presse

Covid-19 : la capacité vaccinale portée à 80 000 doses dans le Val de Marne

 
 
Covid-19 : la capacité vaccinale portée à 80 000 doses dans le Val de Marne

Alors que la situation sanitaire continue de se dégrader dans le Val-de-Marne comme sur le reste du territoire national, la capacité vaccinale va être portée à 80 000 doses dans le département la semaine prochaine, dont 60 000 pour les centres de vaccination ambulatoires (soit un volume global équivalent à celui du mois de juillet au plus fort de la campagne de vaccination). La montée en charge va se poursuivre dans les prochaines semaines pour permettre au maximum de val-de-marnais le souhaitant de se voir administrer le vaccin, que ce soit pour le rappel ou pour une première dose. Deux nouveaux centres de vaccination ambulatoires ouvrent leurs portes, portant le nombre de centres à 18 dans le département (Saint-Maur le 2 décembre et Chevilly-Larue le 6 décembre).

La situation épidémique en Île-de-France s’est nettement dégradée au cours des dernières semaines, avec un taux d’incidence cette semaine dans le Val-de-Marne de 289,7 pour 100 000 habitants contre 178 au 22 novembre.

Dans ce contexte, la Préfecture du Val de Marne et la délégation territoriale de l’ARSAgence Régionale de Santé 94 rappellent la nécessité de respecter les gestes barrières, de mettre en œuvre le passe sanitaire et d’inciter à la vaccination pour conserver la maîtrise de l’épidémie.

S’agissant du respect des gestes barrières et du passe sanitaire, les forces de l’ordre ont renforcé leur contrôle. Ainsi, pour le mois de novembre, 385 établissements ont été contrôlés et une dizaine verbalisés.

S’agissant de la vaccination, la montée en charge des capacités vaccinales se poursuit. Elle repose sur trois axes :

1) le renforcement des capacités des centres de vaccination avec une adaptation de leurs horaires et jours d’ouverture.

Le Val-de-Marne compte, pour cette campagne de rappel, 18 centres de vaccinations ambulatoires soit l’un des nombres les plus élevés d’île-de-France : 16 déjà actifs fin novembre (Alfortville, Arcueil, Champigny-sur-Marne, Choisy-le-Roi, Créteil, Fontenay-sous bois, Ivry-sur-Seine, Le Kremlin-Bicêtre, L'Haÿ-les-Roses, Maisons-Alfort, Nogent-sur-Marne, Orly, Sucy-en-Brie, Villeneuve-Saint-Georges, Vincennes, Vitry-sur-Seine), auxquels s’ajoutent le centre de Saint-Maur-des-Fossés (réouverture au 2 décembre) et celui de Chevilly-Larue (ouverture au 6 décembre).

Ce renforcement s’appuie sur une mobilisation générale des collectivités, des services de l’État et des professionnels de santé. Au centre de Villeneuve-Saint-Georges (situé au sein du centre hospitalier intercommunal), les équipes seront renforcées par un appui de la Brigade des sapeurs pompiers de Paris pour ouvrir davantage de boxes de vaccination.

2) l’organisation d’opérations ciblées et ponctuelles de vaccination sans rendez-vous.

Le 30 novembre, 600 injections ont été réalisées à Villiers-sur-Marne. D’autres actions de ce type sont prévues début décembre dans plusieurs villes du département.

3) la possibilité désormais de se faire vacciner, y compris en Pfizer, directement en pharmacie, dans un cabinet d’infirmier ou chez son médecin.

Dans le Val-de-Marne plus de 500 professionnels de santé sont mobilisés et ont, pour la semaine du 22 novembre, réalisé près de 12 000 injections soit 34 % du total des injections réalisées sur le département, en progression de 50 % par rapport à la semaine précédente. Des opérations spécifiques de vaccination à domicile pour les publics fragiles de plus de 75 ans sont également menées.

Dans les prochains jours, 20 500 doses seront livrées pour les professionnels de ville.

La liste des endroits où se faire vacciner est disponible sur le site internet :
https://www.sante.fr/cf/centres-vaccination-covid/departement-94-val-de-marne.html

Plus d’informations sur la stratégie nationale de lutte contre la Covid-19 :
https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus