Actualités

La suppression progressive de la taxe d'habitation sur les résidences principales

 
 
La suppression progressive de la taxe d'habitation sur les résidences principales

La suppression progressive de la taxe d'habitation sur les résidences principales est une réalité, pour la troisième année consécutive : ce sont désormais 80 % des foyers qui sont totalement exonérés de taxe d'habitation.

En 2020, le gain moyen s'élève à 630 € pour les 2 634 474 foyers concernés de la région Ile-de-France.

Olivier DUSSOPT, ministre délégué chargé des Comptes publics auprès de Bruno LE MAIRE, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, déclare :

« Dans le plein respect des engagements pris par le président de la République, la suppression de la taxe d’habitation se concrétise cette année pour 80 % des Français et débutera dès l’année prochaine pour les 20 % des foyers encore redevables. Cette mesure forte en faveur du pouvoir d’achat s’inscrit dans la baisse massive des impôts, que nous avons engagée depuis 2017 et que nous poursuivons sans ralentir, malgré la crise actuelle. »

Pour les 20 % des foyers encore redevables, la taxe d'habitation sera réduite de 30 % en 2021 et de 65 % en 2022, avant d’être totalement supprimée  en 2023. Les foyers mensualisés peuvent d'ores et déjà moduler à la baisse leurs prélèvements.

La suppression de cet impôt n’aura pas d’impact budgétaire pour les collectivités locales.  Une compensation à l’euro près garantit le maintien des ressources des collectivités.

La Direction générale des Finances publiques (ou son service local) est à votre disposition pour tout complément d'information.

Réforme de la taxe d'habitation : pensez à adapter vos prélèvements mensuels pour 2021 et de la baisse dès janvier si vous êtes mensualisé : communiqué de presse des finances publiques

Toutes les informations sur impôts.gouv et https://www.economie.gouv.fr/