Actualités

Rodneille, médiatrice sociale

 
 

« Je suis médiatrice à la régie de quartier de Créteil, précisément agent de médiation infos et services ».

« J’accompagne et j’échange avec les personnes en difficulté, qui ont des besoins pour effectuer des démarches et je passe le relais vers les structures ou les personnes adaptées à la situation ».

« Je me suis formée au centre de formation l’AFPA de Créteil, où j’ai obtenu mon diplôme. J’ai postulé et j’ai été retenue.
J’espère y poursuivre ma carrière et y évoluer ».

« J’aime ce que je fais mais je veux continuer à apprendre et à évoluer encore. Je n’ai pas eu la chance de faire de longues études, du coup j’aime apprendre chaque jour ».

« J’ai quitté le Congo Brazaville et je suis arrivée en France à l’âge de 11 ans pour des raisons familiales. Mon parcours scolaire a été un peu perturbé, les orientations proposées ne me correspondaient pas… j’ai effectué des métiers pénibles ».

« Quelques années plus tard, la naissance de ma fille m’a stimulé pour repartir à l’école et me remettre à apprendre. Je voulais apprendre à nouveau. Je me sentais proche du milieu relationnel, je me suis investie pour réussir des tests et parvenir à réussir dans ce domaine. Mon travail et ma confiance en moi m’ont permis de réussir ».

« L’accompagnement que j’ai reçu, des enseignants notamment, m’ont beaucoup aidé. Je suis reconnaissante aussi de la confiance que l’on m’a accordée. J’exerce maintenant depuis le mois de février en CDI ».

« Je veux d’autres diplômes et aspire à devenir médiatrice sociale pour assurer la continuité et la construction dans l’aide apportée. Je souhaite être davantage au cœur de l’action de médiation sociale ».

« Mon parcours est très compliqué, l’accès aux tests n’était pas facile. Ce n’est pas un obstacle, au contraire, la difficulté peut donner de la valeur au travail fourni quand la facilité peut nous pousser à négliger certaines tâches ».

« Il ne faut pas pas craindre et ne pas fuir les difficultés, il faut se battre ! »