Actualités

Stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté et COVID-19 dans le Val-de-Marne

 
 
Stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté et COVID-19 dans le Val-de-Marne

Face à la crise, une aide exceptionnelle de solidarité est versée à près de 99 139 foyers modestes et à 9 741 jeunes en difficultés dans le Val-de-Marne à partir du 27 novembre,par les CAF et la MSA. Elle sera automatique pour toute personne bénéficiaire d’une de ces prestations en septembre ou octobre.

Conformément aux engagements du président de la République et du Premier ministre, le versement d’une aide exceptionnelle de solidarité est destinée aux personnes les plus en difficulté : jeunes, familles modestes et bénéficiaires des minima sociaux. Cette aide exceptionnelle de solidarité représente un engagement de plus de 970 millions d’euros par L’État.

Une aide versée à 99 139 foyers dans le Val-de-Marne

Cette aide concerne :

  • Toutes les familles percevant une aide personnelle au logement et ayant des enfants.
  • Les foyers allocataires du revenu de solidarité active ou du revenu de solidarité outremer et les bénéficiaires de certaines aides versées par Pôle emploi.
tableau

Un soutien apporté à 9 741jeunes en difficultés financières

Une aide de 150 euros sera versée aux jeunes de moins de 25 ans non allocations logement. Les étudiants boursiers bénéficieront par ailleurs d’une aide similaire portée par le ministère de l’Enseignement supérieur à travers les CROUS.

Un soutien constant apporté tout au long de la crise aux plus précaires et aux associations

Différentes mesures exceptionnelles pour parer à l’urgence et atténuer les difficultés du quotidien :

  • maintien des minimas sociaux,
  • indemnités de chômage partiel et prolongation des indemnités des demandeurs d’emploi en fin de droit,
  • renforcement de l’aide alimentaire et les repas du Crous à un euro pour les étudiants boursiers,
  • aide au paiement du loyer et les mesures pour l’hébergement et le logement,
  • aide exceptionnelle de solidarité versée au printemps,
  • allocation de rentrée scolaire majorée versée en août.

Le préfet du Val-de-Marne, Raymond Le Deun, suit attentivement l’évolution de la précarité et échange régulièrement avec les partenaires de terrain mobilisés pour la lutte contre la pauvreté dans le Val-de-Marne.

Pour plus d’informations : http://www.caf.fr/allocataires/actualites/2020/rsa-apl-une-nouvelle-aide-exceptionnelle-de-solidarite