Le stagiaire étranger en France

Stage en entreprise

 
 
01
Qui est concerné ?

Vous êtes concerné si vous êtes étranger étudiant dans votre pays de résidence et que vous venez en France pour effectuer un stage en entreprise dans le cadre d'une formation organisée dans votre pays de résidence.

Votre formation doit conduire à un diplôme ou à la reconnaissance d'un niveau de qualification professionnelle au titre :

  • d'un cursus scolaire ou universitaire,
  • ou d'une formation professionnelle,
  • ou d'un programme de coopération de l'Union européenne (UE) ou intergouvernemental relatif à l'éducation, la formation, la jeunesse ou la culture.

Vous devez effectuer votre stage dans le cadre d'une convention de stage.

Cette convention est conclue entre vous, l'établissement de formation à l'étranger et votre entreprise d'accueil.

La convention de stage ne peut pas vous donner la qualité de salarié.

L'entreprise doit, 2 mois au moins avant le début du stage, faire valider la convention de stage par la Direccte.

En cas d'accord, la convention visée vous est transmise avant votre entrée en France.

Si l'administration n'a pas répondu dans un délai de 30 jours (ou 15 jours si votre stage relève d'un programme de coopération européen ou intergouvernemental), la demande de validation de votre convention est refusée.

Vous devez disposer d'un montant minimum de ressources pour vivre durant votre séjour en France.

Le montant minimum par mois est fixé au montant mensuel de l'allocation d'entretien de base versée aux boursiers du gouvernement français, soit 615 € par mois.

Demande de visa de long séjour valant titre de séjour :

Vous devez demander auprès du consulat dans votre pays de résidence un visa de long séjour valant titre de séjour (VLS-TS) mention stagiaire. Ce visa vous permet d'entrer en France et vous dispense de demander une carte de séjour. Vous devez toutefois accomplir certaines démarches auprès de l'Ofii, après votre entrée en France.

Si votre stage est inférieur à 3 mois, la procédure est différente et vous relevez du visa de court séjour .
Renouvellement du stage :

Il est impératif, pou renouveler votre stage, que l’entreprise qui vous accueille fasse valider par le préfet un avenant à votre convention de stage initiale.

Si l’avenant à votre convention de stage est validée, vous devez demander une carte de séjour temporaire mention stagiaire.

02
Où et comment déposer ma demande à la préfecture de Créteil ?

Vous devez demander la carte dans les 2 mois précédant la date d'expiration de votre visa à la préfecture du lieu de votre 1er séjour en France.

Vous êtes invité(e) à demander un rendez-vous sur la plateforme démarches simplifiées :

- Pour les ressortissants non algériens : https://www.demarches-simplifiees.fr/commencer/renouvellement-stagiaire-non-algerien-creteil

- Pour les ressortissants algériens : https://www.demarches-simplifiees.fr/commencer/renouvellement-stagiaire-algerien-creteil

03
JE constitue mon dossier (listes des documents à fournir) et le dépose lors du rendez-vous.

Si le dossier est COMPLET, je reçois un récépissé.

Les documents à fournir (listes de pièces selon votre situation – docs utiles )

Coût

Vous devez payer 75 € par timbres fiscaux. Le timbre fiscal est demandé lors de la remise de la carte.

Durée de validité

Cette carte est valable 1 an et renouvelable.