Plan départemental d'actions de sécurité routière

 
 

En 2020 les déplacements réduits en raison des conséquences de la crise sanitaire ont fait baisser le nombre d’accidents. Celui-ci est en hausse sur le premier semestre 2021 : 223 accidents corporels (+25,3 %) et 270 blessés (+25 %) sont à déplorer depuis janvier. Entre janvier et juillet 2021, 14 personnes sont décédées (+1 par rapport à 2020).

Les usagers vulnérables, piétons et deux-roues motorisés ont représenté à eux seuls près de trois quarts des victimes (10 tués sur un total de 14, soit 72 %). Comme en 2020 et en 2019, aucun cycliste n’a été tué sur les routes du Val de Marne entre janvier et juillet 2021.

Les principales causes des accidents, impliquant notamment des piétons et des deux-roues motorisés, sont l’imprudence, la perte de contrôle et le non-respect du code de la route.

Dans ce contexte, la lutte contre les infractions s’intensifie. L’année 2021 confirme la tendance d’une forte augmentation du nombre de suspensions de permis de conduire : +60,96 % entre 2019 (625) et 2020 (1006)

La vitesse reste la principale cause des suspensions de permis (45 % en 2021 et 43 % en 2020). Les opérations de contrôle de vitesse sont nombreuses durant les périodes de vacances où la vitesse moyenne augmente du fait de la réduction des bouchons aux heures de pointe.

I. Les chiffres de l’accidentalité routière

Les chiffres de l’accidentalité, de janvier à juin 2021 (accidents, tués, blessés)

Usagers tués depuis le 1er janvier 2021 (janvier – 29 juillet 2021)

Cartographie des usagers tués en 2021

II. Les chiffres de la sécurité routière

Au total, 648 suspensions du permis de conduire ont été effectuées depuis le début de l’année 2021 et 25 ont fait l’objet d’alternative à la suspension avec l’obligation d’équipement du véhicule d’un éthylotest anti-démarrage.

Motifs des suspensions

- 306 pour excès de vitesse ;
- 185 pour alcoolémie ;
- 142 pour consommation de stupéfiants ;
- 22 pour téléphone au volant;
- 9 pour refus d’obtempérer ;
- 2 pour responsabilités lors d’accidents mortels.

III. Sécurité routière, tous responsables : la prévention routière par les services de l’État, les collectivités et les associations dans le département

L’État subventionne les collectivités et associations qui organisent des actions de sécurité routière, avec une attention particulière pour les risques liés à l’usage des deux-roues motorisés, à la conduite dans le cadre du travail, à la protection des usagers vulnérables et à la lutte contre la conduite sous substances psycho-actives.

En appui aux mesures de contrôles, les services de l’État et notamment la police nationale, organisent également des actions de sensibilisation dans le département afin de rappeler qu’en termes de sécurité routière, nous sommes tous responsables. Elles visent prioritairement les publics les plus vulnérables (piétons, deux-roues) et la jeunesse.

Télécharger le dossier de presse Sécurité routière, juillet 2022

> DP - Sécurité routière - 2022 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,00 Mb

> Plan départemental d'actions de sécurité routière - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,17 Mb