AOEP : Avis d'ouverture d'Enquêtes Publiques

VILLENEUVE-ST-GEORGES, technicentre SNCF - publication du rapport du commissaire enquêteur

 
 

Il a été procédé, sur le territoire des communes de Villeneuve-Saint-Georges, Créteil, Valenton et Choisy-le-Roi, à une enquête publique relative à la demande d’autorisation environnementale unique déposée par SNCFSociété nationale des chemins de fer français VOYAGEURS et SNCFSociété nationale des chemins de fer français RESEAU, dans le cadre de la réalisation du projet d’aménagement du technicentre Villeneuve-Demain, sur la commune de Villeneuve-Saint-Georges.

Cette enquête s'est terminée le mardi 8 février 2022 inclus.

Le projet d’aménagement consiste à moderniser le Technicentre de Maintenance de Villeneuve Prairie afin de permettre d’assurer le confort, la fiabilisation et la sécurisation du trafic ferroviaire des lignes D et R, en vue notamment du déroulement des Jeux Olympiques Paris 2024. Le site est actuellement le centre de maintenance du matériel roulant de la ligne R et du Sud de la ligne D. L’arrivée d’un nouveau matériel roulant (Regio 2N et RER NG) sur ces lignes nécessite la construction ou l’adaptation du site actuel et notamment :

• La construction de deux bâtiments pour de la maintenance légère,

• La construction d’un tour et vérin en fosse pour entretenir les roues des trains,

• La construction de deux machines à laver,

• La construction de plusieurs bancs de mesure automatique des essieux,

• L’aménagement d’une nouvelle aire de détagage.

Les pétitionnaires sont SNCFSociété nationale des chemins de fer français VOYAGEURS et SNCFSociété nationale des chemins de fer français RESEAU situés 9 Rue Jean-Philippe Rameau 93200 Saint-Denis.

Le commissaire enquêteur a remis son rapport et ses conclusions à la Préfète du Val-de-Marne :

> VSG, technicentre SNCFSociété nationale des chemins de fer français Villeneuve Demain, rapport et conclusions du commissaire enquêteur - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,19 Mb

A l’issue de la procédure, la Préfète du Val-de-Marne est susceptible de prendre un arrêté d’autorisation ou de refus de la demande présentée par SNCFSociété nationale des chemins de fer français VOYAGEURS et SNCFSociété nationale des chemins de fer français RESEAU.