Actualités

Plan "1 jeune, 1 solution"

 
 
Plan "1 jeune, 1 solution"

Jeudi 23 juillet 2020, lors d’un déplacement à Besançon (Doubs), Jean Castex, Premier ministre, accompagné d’Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, de Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports et de Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, a présenté le plan jeunes "1 jeune, 1 solution" – doté d’une enveloppe de 6,5 milliards d’euros – avec des mesures pour accompagner les jeunes de 16-25 ans au sortir de la crise de la COVID-19.

Pour trouver une offre d'emploi et accéder à tous les dispositifs d'accompagnement mis en place par le plan,

découvrez le site http://1jeune1solution.gouv.fr  

Je suis jeune, je trouve la solution qu’il me faut !

En 5 clics, découvrez les mesures du plan de relance les plus adaptées pour vous en 1 clic sur l'image ↓

Faciliter l’entrée dans la vie professionnelle

  •  Une compensation de charge de 4 000 euros pour tout jeune recruté entre août 2020 et janvier 2021.
  •  Une aide exceptionnelle de 5 000 euros pour recruter un alternant de moins de 18 ans (en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation ) ou de 8 000 euros pour recruter un alternant de plus de 18 ans.
  •  100 000 missions de service civique supplémentaires pour permettre à des jeunes de s’engager dans des associations.
  •  2 000 emplois FONJEP en appui des associations pour se développer et se consolider.
  •  1 000 jeunes seront recrutés dans des TPE et PME Petites et moyennes entreprises sur des métiers centrés autour de la transformation écologique des modèles économiques.

Orienter et former 200 000 jeunes vers les secteurs et les métiers d’avenir

  •  100 000 nouvelles formations qualifiantes ou pré-qualifiantes qui seront proposées aux jeunes sans qualification ou en échec dans l’enseignement supérieur.
  •  16 000 formations dans le secteur du soin pour doubler les capacités de formation des aides-soignants, des infirmières et des auxiliaires de vie dans les 5 prochaines années.
  •  35 000 formations numériques pour les jeunes non-qualifiés en 2020 et 2021.
  •  Des parcours individualisés pour 35 000 décrocheurs entre 16 et 18 ans d’ici fin 2021.
  •  26 500 places supplémentaires pour poursuivre des formations en études supérieures, en CAP et BTS à la rentrée 2020.

Accompagner des jeunes éloignés de l’emploi en construisant 300 000 parcours d’insertion sur mesure

  •  120 000 dispositifs supplémentaires d’insertion dans l’emploi : Parcours Emploi Compétences (PEC) et Contrat Initiative Emploi (CIE).
  •  Augmentation de 50% des places en Garantie jeunes pour atteindre 150 000 possibilités d’accompagnement.
  •  80 000 Parcours Contractualisé d’Accompagnement vers l’Emploi et l’Autonomie (PACEA ) supplémentaires.
  •  Doublement de l’Accompagnement Intensif Jeunes (AIJ ) mis en place au sein de Pôle emploi.
  •  3 000 places supplémentaires dans le dispositif SESAME : accompagnement sur mesure vers les métiers du sport et de l’animation.

> Guide_1jeune_1solution_interactif - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,86 Mb

> dp_plan_jeunes - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 7,22 Mb

https://travail-emploi.gouv.fr/actualites/l-actualite-du-ministere/article/emploi-des-jeunes-presentation-du-plan-1-jeune-1-solution

Emploi franc + : une mesure mise en place dans le cadre du plan 1 jeune 1 solution de France Relance à découvrir sur notre page dédiée → http://www.val-de-marne.gouv.fr/Actualites/Emplois-Francs-accompagner-les-jeunes-vers-l-emploi

Le contrat unique d’insertion - contrat d’accompagnement dans l’emploi (CUI-CAE)

Le contrat d’accompagnement dans l’emploi (CUI-CAE) est un contrat dans le secteur non marchand qui facilite, grâce à une aide financière pour l’employeur, l’accès durable à l’emploi des personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles d’insertion.

Il permet des recrutements en CDI ou CDD.

Qui est concerné par le contrat d’accompagnement dans l’emploi ?

Quels salariés ?

  • Toute personne sans emploi rencontrant des difficultés particulières d’accès à l’emploi (sociales et/ou professionnelles).

Quels employeurs ?

L’embauche en CUI-CAE est réservée aux employeurs du secteur non marchand :

  • collectivités territoriales et leurs groupements ;
  • autres personnes morales de droit public ;
  • organismes de droit privé à but non lucratif (associations loi 1901, organismes de Sécurité sociale, mutuelles et organismes de retraite complémentaire et de prévoyance, comité d’entreprise, fondations, etc) ;
  • personnes morales de droit privé chargées de la gestion d’un service public (régies de transport, établissements de soins…).

Quelles sont les caractéristiques du CUI-CAE ?

Quel type de contrat ?

Le CUI-CAE est un contrat de travail de droit privé, à durée indéterminée ou à durée déterminée.

Lorsqu’il est à durée déterminée :

  • La durée minimale de la prise en charge est de 6 mois (ou 3 mois pour les personnes ayant fait l’objet d’une condamnation et bénéficiant d’un aménagement de peine) ;
  • Cette durée peut être prolongée dans la limite totale d’une durée de 24 mois en fonction de la situation du bénéficiaire et de l’évaluation des actions réalisées au cours du contrat en vue de favoriser l’insertion durable du salarié.

Le CUI-CAE peut être à temps plein ou à temps partiel (20 heures hebdomadaires de travail minimum sauf difficultés particulières d’insertion de la personne embauchée).

Pour en savoir plus → https://travail-emploi.gouv.fr/emploi/parcours-emploi-competences/cui-cae